2022-10-26
Découvrez deux startups inspirantes des industries culturelles et créatives qui répondent à des enjeux de société

Découvrez deux startups inspirantes des industries culturelles et créatives qui répondent à des enjeux de société

par Startup Montréal
25 octobre 2022

Dans le cadre de notre plus récente édition des Mercredis Startup, nous avons tenté de changer certaines perspectives erronées qui collent, trop souvent, aux industries culturelles et créatives lorsqu’il est question d’entrepreneuriat, de croissance et d’impact. Pour en discuter, nous avons invité Chloé Lussier, CEO de Lowbirth Games et Denys Lavigne, CEO d’Oasis Immersion. Ces deux membres de l’écosystème entrepreneurial montréalais ont généreusement partagé, avec nous, leur expérience en compagnie de Camille Bertin, directrice des programmes de La Piscine, partenaire organisateur de ce bel échange.

Quel est le  rôle des industries culturelles et créatives lorsqu’il est question de répondre à des enjeux sociétaux ? 

Pour nos deux entrepreneur.e.s, cette question fait partie intégrante de leur modèle d’affaires.

Dans le cas d’Oasis Immersion, une portion de leur mission consiste à utiliser l’art numérique ou l’expérience immersive pour repenser notre société et générer du bien-être à travers le prisme de l’optimisme. Tous leurs projets proposent une ambiance positive et énergisante en plus de donner, à leur public, le goût d’agir. La lumière et le mouvement sont au cœur de l’expérience que l’organisation propose. Il s’agit d’un concept qui est déjà exploité à l’international offrant de belles avenues à explorer.

L’entreprise de jeux vidéo Lowbirth Games cherche aussi à créer un impact positif dans la société en visant d’abord des clientèles, telles que les femmes et autres groupes marginalisés, qui ne sont pas bien desservies par cette industrie et, aussi, en développant des produits ainsi que des personnages dans lesquels ils ou elles pourront s’identifier. Il est important de mentionner que l’industrie des jeux vidéo est fortement occupée par des hommes surtout lorsqu’il est question de la création des jeux ainsi que de la gestion des entreprises qui les produisent. Chloé a d’ailleurs souligné que lorsqu’elle participe à des congrès dans le domaine, elle est souvent la seule femme à présenter un projet. Il s’agit d’une réalité à double tranchant qui peut s’avérer être une opportunité intéressante tout comme une source d’ embûches et de perceptions erronées.

Comment témoigner des impacts sociaux positifs de son projet d’affaires ?

Nos deux entrepreneur.es. interrogé.e.s soulignent qu’il est important de penser à mesurer la portée des actions assez tôt dans le processus. Il faut ainsi penser à mettre en place des outils de mesure adéquats qui témoignent de l’impact que l’on souhaite avoir. 

Pour Oasis Immersion, un projet de recherche est en cours afin de collecter des données biométriques autour de l’impact psychologique positif que peut procurer une expérience immersive. L’entreprise s’interroge sur ce qu’il reste pour les visiteurs et visiteuses après ce type d’expérimentation, envoie des sondages et pose des questions sur différentes plateformes de communication aux visiteurs ainsi qu’aux visiteuses afin d’avoir le plus de rétroaction possible sur le ressenti lié à ses activités.  

Du côté de Lowbirth Games, bien que l’organisation ne soit pas encore dans la phase de commercialisation du produit, elle a déjà intégré, à son premier jeu, des façons d’aller chercher des données importantes pour témoigner de son impact. Elle souhaite, entre autres, bien colliger les informations démographiques qui seront liées aux différentes clientèles qu’elle rejoindra. Elle définit actuellement les différents segments de cette dernière à travers des personas assez clairs qui sont généralement mis de côté par l’industrie actuelle. Ainsi, ses ventes directes viendront témoigner du fait qu’elle répond à un besoin de la société.

À quoi ressemble la société idéale ?

 « Pour ma part, mentionne Denys Lavigne, je souhaite générer des actions positives suivant le contact à l’un ou l’autre de nos projets immersifs. Mon équipe et moi voulons inspirer le changement à partir d’actions posées par chaque individu. Nous croyons que les messages que nous véhiculons peuvent faire émerger des discussions importantes et encourager les gens à atteindre leur plein potentiel. Quand on est bien avec soi-même, on peut vivre plus facilement de manière harmonieuse et avoir de meilleurs rapports avec les autres. C’est ce qui nous motive au quotidien à utiliser l’art immersif pour faire du bien. »

« Quand j’ai voulu mettre au monde Lowbirth Games, mon intention première était de créer des chances égales pour tous les individus qui ont des points de vue parfois moins conformistes, a partagé Chloé Lussier. Je souhaite sincèrement que l’on arrive à redéfinir les critères de qualité des jeux vidéo en appelant les gens à faire preuve de plus d’ouverture. Cette pensée m’accompagne dans toutes les étapes de mon processus. Ce sont des valeurs que j’intègre dans mes jeux, mais aussi au sein de mon équipe. »

Deux conseils pour les startups des industries culturelles et créatives qui souhaitent avoir de l’impact

Chloé suggère aux membres de l’écosystème qui démarrent un projet d’affaires de poser beaucoup de questions. Elle pense sincèrement que de valoriser l’intelligence collective et de bien s’entourer ont été deux composantes déterminantes de son propre parcours. Une approche simple qui, selon ses propres dires, lui a permis d’éviter bien des erreurs !

 Denys recommande, quant à lu, de choisir un projet qui soit profondément inspirant. Il souligne que lorsque l’on travaille sur quelque chose pour les bonnes raisons, ça devient un grand moteur de motivation. C’est essentiel d’avoir cette impulsion qui permet de franchir moins brutalement les différents obstacles qui se pointeront sur la route d’un fondateur ou d’une fondatrice d’entreprise. Croire en ce que l’on fait est, à son avis, l’outil le plus important.

 

En terminant, rappelons que cet article est issu d’un bel échange aussi disponible en format vidéo et en balado. Restez à l’affût sur nos plateformes pour connaître le sujet de notre prochaine édition des Mercredis Startup présentés grâce à l’appui d’InfoBref.