2022-02-06
Histoire d’un écosystème

Histoire d’un écosystème

Retour sur quinze ans d’innovation

Au cours des 15 dernières années, l’écosystème startup de Montréal a vécu plusieurs événements majeurs qui ont propulsé la ville dans les plus hauts classements des écosystèmes startups au monde.

Nous avons décidé de ne regarder que 15 ans en arrière, mais nous aurions pu commencer l’historique de notre écosystème aux premières innovations de Montréal : le masque de gardien au hockey en 1959, le Wonderbra en 1955 ou même Archie, le premier moteur de recherche en 1990. Reste que l’écosystème startup d’aujourd’hui s’est bâti sur les efforts des inventeurs et des défricheurs, tels que le Centech qui, en 1996, démarrait ses opérations comme premier incubateur à Montréal.

15 ans, c’est à peine l’âge de la maturité aussi. Retour dans le passé.

 

2006 – 2009 – (Re) Naissance de l’écosystème d’aujourd’hui

Le secteur technologique a éclaté au tournant des années 2000. Cet éclatement a causé un refroidissement dans l’investissement et l’activité entrepreneuriale à Montréal. Malgré un lent retour, c’est autour de 2006 que Montréal connaît une véritable relance dans le secteur technologique. Les entrepreneur.e.s d’expérience lancent de nouveaux fonds de capital de risque privé. Enfin, les investisseurs institutionnels commencent à mieux définir leurs rôles afin de maximiser leur rendement et leur impact, et ce, en pleine crise financière mondiale.

Voici quelques faits saillants de cette période :

  • Des firmes d’investissement encore actives aujourd’hui voient le jour : Inovia, Real Ventures et Teralys Capital
  • Premier événement d’importance pour les startups : StartupCamp Montréal
  • Lancement d’importantes entreprises technologiques : Stingray, BeyondTheRack, Modasuite/Frank & Oak
  • Montreal NewTech est né comme première organisation dédiée au développement d’une communauté startup

 

2010 – 2013 – Décollage

Le début de la décennie marque l’évolution de l’écosystème technologique de Montréal. Les premières actions démarrées au début des années 2000 pour mieux soutenir la croissance des startups décollent. Davantage d’acteurs en soutien et en financement arrivent dans l’écosystème startup montréalais. Le coaching et le mentorat deviennent des composantes qui contribuent de façon significative à soutenir la communauté entrepreneuriale.

Voici quelques faits saillants de cette période :

  • Début des grandes actions pour soutenir l’écosystème : ouverture d’un premier hub startup, la Maison Notman, et début du Startupfest
  • Les investisseurs providentiels s’organisent mieux. Anges Québec lance son deuxième fonds d’investissement. Plusieurs nouveaux fonds sont créés : XPND Capital, Emerillon et Iris Capital
  • LightSpeed Retail, Beyond the Rack, LumenPulse, Accedian, Busbud deviennent des marques reconnues mondialement
  • Les premiers pré-accélérateurs et accélérateurs créés par des investisseurs en capital de risque ouvrent leurs portes : Founder Institute Montréal et FounderFuel
  • Des compétitions importantes se tiennent telles que Hacking Health

 

2014 – 2017 – Propulsion

Durant cette période, Montréal bat des records dans les classements internationaux, atteignant le top 20 de Startup Genome. Cette consécration vient du financement en capital de risque qui atteint des records. De plus, l’offre d’accélération destinée aux startups continue de se multiplier pour rejoindre des sous-secteurs plus variés. Les acteurs de soutien déploient des offres pour rejoindre des clientèles plus variées, notamment les femmes et les minorités ethnoculturelles.

Voici quelques faits saillants de cette période :

  • Encore plus de joueurs : District 3, La Piscine, Centech, MT Lab, Esplanade Québec, Groupe 3737, etc.
  • Encore plus de financement privé et public: BCF Ventures, Startup Québec
  • Encore plus de startups importantes : CDPQ investit dans Lightspeed; Element AI est lancé; AppDirect fait une grosse levée de fonds
  • Création de PME Montréal par la Ville de Montréal, venant réorganiser le modèle de développement économique de la métropole.
  • De nouvelles compétitions importantes s’ajoutent, dont le Coopérathon
  • Visibilité internationale des talents en intelligence artificielle, notamment grâce au Mila

 

2018 – aujourd’hui – Consolidation

Les acteurs de soutien et de financement montréalais consolident leur offre destinée aux startups en bonifiant les services aux clientèles de fondateur.e.s moins représentés. Les différents paliers de gouvernement reconnaissent davantage le potentiel économique des startups. Enfin, malgré l’incertitude économique liée à la pandémie, Montréal bat des records en financement en capital de risque.

Voici quelques faits saillants de cette période :

  • Consolidation des acteurs : Innocité fusionne avec Centech; Femmessor devient Evol
  • Entrée en bourse de deux grands joueurs technologiques au Québec : Lightspeed et Nuvei
  • BDC lance son fonds de capital de risque pour femmes à travers le Canada
  • iNovia lance son fonds de croissance
  • Lancement de Bonjour Startup Montréal en tant que pôle d’innovation pour Montréal
  • Création de Startup Montréal, suite au regroupement de Bonjour Startup Montréal et de Montréal inc.